Critique : Marc-Antoine Larche « Les petits effondrements »

Je suis tombé sur cet album il y a quelques jours et celui-ci mérite qu’on s’y attarde une ou deux minutes. Premier album complet de cet artiste d’origine abitibienne et réalisé par un Navet confit qui a su demeurer efficace et effacé, Les petits effondrements goûte les années 1990. L’Abitibien ne s’en cache pas, utilisant même le… Poursuivre la lecture de Critique : Marc-Antoine Larche « Les petits effondrements »