[PHOTOS] Joseph Edgar (+ Ben Claveau), L’Anti Bar et spectacles, 30 mars 2017

Le 30 mars dernier, l’auteur-compositeur-interprète acadien Joseph Edgar était de retour à Québec pour nous présenter quelques-unes de ses compositions, dont plusieurs chansons de l’excellent album Ricochets.

Joseph Edgar – L’Anti Bar et spectacles, 30 mars 2017

Accompagné de trois musiciens-choristes (Geneviève Toupin aux claviers, Denis Ferland à la guitare et à la basse et Alex Pépin à la batterie et à la basse – en même temps), notre ami Joseph a offert un spectacle résolument rock, qui faisait une grande place aux morceaux les plus entraînants de son répertoire (même les morceaux plus tranquilles comme 1, 2, 3… avaient davantage de mordant), et qui a tôt fait de faire danser les spectateurs qui avaient préféré l’Acadien à tous les autres spectacles présentés en même temps (et ils étaient nombreux). Je ne le répèterai jamais assez, il y a de la graine de Boss chez Joseph Edgar avec son folk-rock qui vient du coeur! Le plaisir sur scène était évident, comme d’habitude, et il a tôt fait de se répandre parmi les membres du public qui semblaient avoir oublié l’existence d’une certaine Espionne russe (qui a quand même obtenu une réaction très forte vers la fin du spectacle… et de la collaboration de la Petite chorale de L’Anti). Ajoutez à cela une reprise absolument savoureuse de Les amants (Les Rita Mitsouko), où Geneviève Toupin jouait sagement les Catherine Ringer, et vous avez une soirée fort agréable.

Ben Claveau – L’Anti Bar et spectacles, 30 mars 2017

En première partie, Ben Claveau, auteur-compositeur-interprète de Québec, était devant un public qui semblait bien le connaître. S’accompagnant de musiciens solides (Olivier Beaulieu à la batterie, le légendaire Shampouing à la guitare), Claveau a présenté ses chansons country-folk fort sympathiques, un peu trash sur les bords (y’a même un spectateur qui n’a pas trop bien réagi à la présentation d’une chanson que Claveau avait composée en hommage à une prostituée du quartier), pas toujours subtil, loin de là, mais il a su bien préparer le public pour la tête d’affiche! M’est d’avis qu’on va le revoir dans le coin, lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *