[ALBUM] Sara Dufour – « Dépanneur Pierrette »

La jeune auteure-compositrice-interprète de Dolbeau-Mistassini Sara Dufour a lancé il y a quelques jours un premier album intitulé Dépanneur Pierrette. Réalisé par Dany Placard, l’album propose 11 chansons à saveur très country, saveur totalement assumée par la jeune Dufour.

Ceux qui avaient entendu Le Breaker, maxi qui avait précédé Dépanneur Pierrette, remarqueront immédiatement l’évolution (ou la touche magique de Placard, c’est selon) : l’énergie brute s’est raffinée, mais le tout donne toujours le goût de partir sur un roadtrip autour du Lac. Bien entendu, pas mal toutes les chansons, que ce soient dans leurs paroles ou leur musique, rappellent la campagne. Et c’est bien ainsi.

Ça s’embrasse dans l’char, on ne mange pas de risotto (parce qu’on préfère les moutons en vie), ça conduit des ski-doo, ça parle même de se marier! Vous voyez le genre. Ça a ses avantages : notamment en constituant une bouffée d’air frais dans le paysage québécois où on dirait que tout se passe à Montréal. Les chansons de Dufour sont ancrées dans le quotidien et il est très facile de s’y reconnaître (oui, oui, même pour toi, ami de la grande ville!).

Qu’elle chante avec vigueur (Dans l’sens contraire, Chez nous c’est Ski-Doo) ou avec douceur (La toune en Do), Dufour est parfaitement à l’aise. Les musiciens qui l’accompagnent (Placard, John-Anthony Gagnon-Robinette, Marcolivier Tremblay-Drapeau, Charles Guay et quelques autres) offrent à Dufour un arrière-plan classique, mais dans lequel les paroles des chansons prennent leur envol.

Moment fort : la douce et triste Tu dors encore, que Dufour interprète seule à la guitare (quoique Placard y lance quelques notes à l’harmonica).

[bandcamp width=100% height=120 album=2991804206 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small track=985442902]

Si on devait utiliser deux mots pour définir Dépanneur Pierrette, ça serait probablement « bonne franquette ». Dès les premières notes, on se sent à l’aise, dans le salon de l’auteure-compositrice. Ou dans le nôtre, c’est selon. Les mélodies sont accrocheuses, le rythme est entraînant, on sourit, on a du fun. On appuie sur Pause le temps d’aller se chercher une bière.

Avec Dépanneur Pierrette, Sara Dufour réalise un exploit plutôt rare : enregistrer un album country qui plaira tant aux fans du genre qu’aux mélomanes qui s’en tiennent généralement loin. D’ailleurs, vous pourrez le constater par vous-mêmes le 5 octobre prochain alors que Dufour sera au District St-Joseph dans le cadre des ApérosFEQ. L’entrée est gratuite. Vous n’avez donc aucune excuse.

Disponible partout. Il doit même y en avoir quelques copies au Dépanneur Pierrette (qui existe pour vrai).

L-A be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *