Festival de la chanson de Tadoussac : la première fin de semaine toute en musique de l’été

Même si quelques autres festivals ont lieu plus tôt (on pense au Pouzzafest à Montréal), le Festival de la chanson de Tadoussac est celui qui marque vraiment le début de la saison chaude, celle qui fera chanter et danser des milliers de mélomanes festifs à l’échelle du Québec.

Malheureusement, nous sommes retenus à Québec, mais cela ne nous empêchera pas de vous faire quelques propositions… question de nous rentrer le couteau ben comme il faut dans la plaie. Voici donc l’itinéraire que nous vous proposons :

Jeudi 9 juin

20 h – Olivier Bélisle

Vous l’avez peut-être croisé comme guitariste de Canailles, mais saviez-vous qu’Olivier Bélisle avait aussi un projet solo? Son deuxième album, Une fois par jamais, donne dans le folk de road trip, celui qu’on joue à la guitare à chaque étape du voyage. Attention, c’est pas toujours propre, propre… y’a aussi des tounes comme Gros tournoi, qu’on soupçonne très dansantes en spectacle!

21 h 30 – Caltâr-Bateau

Le côté un peu hippie du groupe Caltâr-Bateau joue un pop-rock accessible tout en étant original et terriblement efficace. La bavure des possessions, deuxième album de la formation, a fait tourner de nombreuses têtes. Ces mêmes têtes vont sûrement hocher dans tous les sens pendant le concert. Attention, c’est contagieux!

22 h 30 – Pandaléon

29042016-205733-19-Pandaléon

Pandaléon – Photo : Jacques Boivin

Lorsque Pandaléon est venu jouer en première partie de Yann Perreau ce printemps, je suis resté sur ma faim. Pas que la prestation du groupe franco-ontarien a été mauvaise, c’est plutôt le contraire : après ce petit amuse-gueule, on voulait un peu plus. Les chansons de Pandaléon prennent énormément d’envergure sur scène. Apportez vos bouchons, ils jouent fort.

23 h 30 – Busty and the Bass

Après le tonnerre de Pandaléon, les très festifs Busty and the Bass sauront faire lever le party avec leur électro-soul dynamique. Voilà qui devrait en faire danser plus d’un. À voir, pour un regain d’énergie avant le dodo!

0 h 30 – Cherry Chérie

Quelle belle façon de terminer une soirée! Cherry Chérie, c’est le retour du bon vieux rock and roll. Préparez-vous à vos déhancher et à danser comme dans l’temps!

Vendredi 10 juin

14 h – Ponteix

On peut appeler ça de l’indie très séquencé. Ponteix propose une musique très actuelle, aérienne tout en étant rythmée. À surveiller!

15 h 30 – Caroline Savoie

La jeune auteure-compositrice-interprète acadienne Caroline Savoie est lauréate du Festival de la chanson de Granby de 2015. Son folk se situe sur la même grand-route que les Lisa LeBlanc et autres Hay Babies, mais de nombreuses personnes croient que c’est son nom à elle dont on se souviendra dans 100 ans. Un coup de coeur à coup sûr.

16 h 30 – Rosie Valland

Rosie Valland - Photo : Jacques Boivin

Rosie Valland – Photo : Jacques Boivin

Si vous en avez l’occasion, allez donc voir Rosie Valland. Pour ses douces mélodies pleines d’émotion. Pour son folk-pop accrocheur. Pour ses concerts axés sur l’essentiel : la musique.

20 h – Thomas Hellman

Thomas Hellman et ses complices nous font voyager dans le temps avec ce spectacle RÊVES AMÉRICAINS, DE LA RUÉE VERS L’OR À LA GRANDE CRISE, qui raconte l’histoire de nos voisins du Sud en chansons. Projet ambitieux à voir.

21 h 30 – Dumas

Le roi de la pop groovy au Québec débarque avec deux complices pour faire danser les festivaliers avec ses chansons que ses fans connaissent tous par cœur. Rendez-vous avec une bête de scène!

22 h – Bernard Adamus

Avec le grand Montréalais et ses chansons qui sont autant d’histoires, on ne s’ennuie jamais. Le spectacle qui accompagne Sorel Soviet So What est à guichets fermés partout où il passe. Aussi bien en profiter!

Minuit – Les Goules

Les Goules - photo : Julien Baby-Cormier

Les Goules – photo : Julien Baby-Cormier

La légende est de retour! Depuis la sortie de Coma, largué comme une bombe sur la scène musicale québécoise en mars dernier, Les Goules font énormément parler d’eux, que ce soit pour leurs costumes, leur attitude ou tout simplement leur musique punk très sale. La température va monter d’un cran.

Samedi 11 mars

15 h – Dany Placard

Vous trouvez qu’on commence tard? C’est parce que pour voir cette prestation, il va falloir partir tôt… en kayak ou à pied. Placard sera installé à la bonne franquette à l’Anse-à-Barque pour donner un petit concert sympathique, mais sûrement mémorable.

16 h – Les soeurs Boulay

Les soeurs Boulay - Photo : Jacques Boivin

Les soeurs Boulay – Photo : Jacques Boivin

Vous allez en avoir pagayé un coup pour attraper Stéphanie et Mélanie. Ça vaut la peine, ces deux jeunes femmes sont encore plus magnifiques sur scène que sur disque. Un beau moment de répit avant un gros samedi soir.

19 h – Safia Nolin

Parlant de jeunes femmes magnifiques, Safia Nolin débarque avec ses chansons tristes à pleurer… tout en étant pas mal le contraire. On l’aime d’amour, cette jeune femme, et on ne manque jamais une occasion d’aller la voir. Sortez vos mouchoirs, vous allez en avoir besoin.

19 h 30 – Laurence Nerbonne

Après nous avoir servi l’album pop de l’été au Québec, Laurence Nerbonne défend celui-ci en sillonnant les routes. La bête de scène est complètement dans son élément et s’amuse comme jamais. Paraît que c’est contagieux.

21 h – Yann Perreau

Yann Perreau - Photo : Jacques Boivin

Yann Perreau – Photo : Jacques Boivin

Parlant de bête de scène, on ne peut pas passer à côté de Perreau, qui a lancé un Fantastique des astres déjanté et dansant. Le nouveau spectacle de Perreau fait la part belle aux chansons festives. Si en plus la belle Laurence vient l’accompagner sur Barcelone… y va faire chaud! Le train ya-ya de la nuit quitte la gare à 21 heures!

23 h 30 – Zébulon

C’est le retour de Marc Déry et ses chums en formule acoustique! Ah, come on, vous aimiez ça, dans le temps, avouez-le donc. Vous avez hâte de chanter Marie-Louise en attendant le clou du week-end!

0 h 30 – Galaxie

Galaxie - Photo : Jacques Boivin

Galaxie – Photo : Jacques Boivin

La tournée Zulu en est à ses derniers spectacles. Cela veut dire un show rodé au quart de tour avec une efficacité redoutable. Galaxie, c’est LE groupe rock de l’heure au Québec. A-t-on vraiment besoin d’en dire plus?

Ensuite? On se repose. L’été ne fait que commencer!

Plus de détails sur le site Web du Festival de la chanson de Tadoussac!

Une réponse à “Festival de la chanson de Tadoussac : la première fin de semaine toute en musique de l’été”

  1. ecoutedonc.ca dit :

    (Cc Paulette Dufour)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *