[FESTIVAL D’ÉTÉ DE QUÉBEC] Une programmation qui plaira à tous!

Le Festival d’été de Québec a frappé quelques coups de circuit ce midi en dévoilant la programmation de sa 49e édition. Qu’on regarde l’affiche de haut en bas ou, comme nous, de bas en haut, il y en a vraiment pour tous les goûts. Cette année, le mot-clé est « profondeur », et de la profondeur, y’en a en masse!

Louis Bellavance - FEQ - Crédit photo : Jacques Boivin
Louis Bellavance – FEQ – Crédit photo : Jacques Boivin

« Nous sommes fiers d’avoir une affiche qui, plus que jamais, touche tous les styles musicaux : rock, pop, adulte, metal, country, indie, americana, folk, hip-hop et rap. Nous avons, à mon avis, une programmation puissante et certainement séduisante pour l’ensemble de nos festivaliers, quels que soient leurs goûts », a déclaré avec fierté Louis Bellavance, le directeur de la programmation. Celui-ci, avec Arnaud Cordier et le reste de l’équipe de programmation, a relevé un défi fort difficile : offrir une programmation diversifiée malgré la faiblesse du dollar qui a dû compliquer les choses sur le plan budgétaire.

Avant d’analyser brièvement la programmation, nous vous rappelons que les laissez-passer seront en vente mercredi dès midi sur infofestival.com (90 $).

Maintenant, jetons un coup d’oeil sur la programmation :

Scène Bell

Coeur de pirate - Photo : Jacques Boivin
Coeur de pirate – Photo : Jacques Boivin

On savait déjà que Sting et Peter Gabriel allaient lancer le bal et que Red Hot Chili Peppers allait être de la fête. L’annonce d’aujourd’hui a permis d’ajouter à cette liste quelques gros morceaux (The Lumineers, Ice Cube, Selena Gomez, Sheryl Crow, Kaskade, Duran Duran et surtout Rammstein), quelques belles surprises (Brandi Carlisle, Lord Huron, Julien Clerc, Neil Finn, Bryan Ferry, July Talk) et deux cartes blanches (Coeur de pirate et Fred Pellerin). Les amateurs de grandes foules seront donc bien servis.

Scène Loto-Québec

Prieur & Landry - Photo : Jacques Boivin
Prieur & Landry – Photo : Jacques Boivin

Le pigeonnier agrandi offre lui aussi une belle brochette d’artistes, dont : Laurence Nerbonne, Karim Ouellet, Prieur & Landry, Steve Hill, The Cult, Philémon Cimon, Peter Bjorn & John, Louis-Jean Cormier, Whisky Legs, The London Souls, George Thorogood, Jesse Mac Cormack, Foreign Diplomats, Half Moon Run (on est surpris de ne pas les voir sur les Plaines), Dead Obies, Mac Miller, Tire le coyote, The Decemberists, King Abid, Radio Radio, Champion, The Paper Kites et X Ambassadors.

Scène Hydro-Québec

Pierre Kwenders - Photo : Jacques Boivin
Pierre Kwenders – Photo : Jacques Boivin

Ceux qui n’ont pas de laissez-passer en auront plein à se mettre sous la dent : Heymoonshaker, Fanfare Ciocarlia, Pierre Kwenders, Socalled, Ginkgoa, Jah & I, Danakil, Protoje, The Strumbellas, Bears of Legend, Pierre Flynn, Dumas, Rachid Taha, The Brooks (super!), Busty & The Bass (juste pour voir la place d’Youville danser ça vaut la peine, mais vous allez vous faire prendre et danser vous aussi, je vous le garantis), Les Hôtesses d’Hilaire, Les Ogres de Barback, Philippe Brach, Inna Modja et Yael Naïm.

Scène Fibe

Maude Audet - Photo : Jacques Boivin
Maude Audet – Photo : Jacques Boivin

Nouvelle scène située au coeur du FEQ qui proposera plein de « nouveaux » noms : Charles Auguste, Los, Mother Falcon, Maude Audet, Safia Nolin, Bellflower, Yukon Blonde, Raton Lover, The Strumbellas (encore), Rémi Chassé, Pandaléon, The Royals, Men I Trust, Ghostly Kisses, Blanche et noir, Best Foot Forward et Muted Screams. On a l’impression qu’on va souvent être là.

Impérial Bell

Jay-Jay Johanson - Photo : Jacques Boivin
Jay-Jay Johanson – Photo : Jacques Boivin

L’Impérial Bell offrira, en plus des spectacles réguliers, la série « Les nocturnes », qui débutera à 23 h 15. Parmi les artistes qui fouleront les planches de la grande salle bleue, on compte : Jay-Jay Johanson (en formule trio), Erik Truffaz, Pépé et Mononc’ Serge, Les Deuxluxes, Safia Nolin, The Tallest Man on Earth, Bryan Fallon, Millimetrik, Keys N Krates, Le Matos, Hatebreed, The Planet Smashers, Rosie Valland, Marie-Pierre Arthur, Steve Hill, Unknown Mortal Orchestra, We Are Wolves, Charlie Musselwhite, Brown et Koriass.

District St-Joseph

The London Souls - Photo : Jacques Boivin
The London Souls – Photo : Jacques Boivin

L’ancien Petit Impérial est le lieu des apéros-découverte du FEQ et propose aussi une programmation extrêmement variée : JP Couët, Mary Hell, Midnight Romeo, Funk Connection, Jonathan Tyler, Marie-Ève Roy, Mother Falcon, Lichen Chips, The London Souls, Steve Dawson, Emma Donovan and the Putbacks, Saratoga (<3), Archer, David Portelance, Ego Death (<3), Guillaume Beauregard, Chassepareil et Casual Rites.

L’Anti Bar & Spectacles

Anatole - Photo : Marion Desjardins
Anatole – Photo : Marion Desjardins

Enfin, la petite salle de la rue Dorchester, qui prend la place du Cercle (longue histoire qui ne nous concerne pas), réussit à tirer son épingle du jeu avec une programmation qui nous donne envie d’aller y faire un tour à tous les soirs ou presque : Rick Morissette, Orloge Simard, The Home Team, The OBGMs (à ne pas manquer pour tout l’or du monde), Émeraude, Ragers, Harfang, We are Monroe, Hillward, Jérôme Casabon, Mordicus, Simon Kearney, Anatole, The Babyface Nelsons, Medora, Solids, Hitch & Go et The Hunters.

En résumé…

On peut peut-être reprocher au FEQ une certaine faiblesse au milieu de l’affiche, mais notre dollar a compliqué un peu le travail des programmateurs. Dans les circonstances, on pouvait difficilement demander mieux, même si certains auraient aimé voir Coldplay, ou plus de progressif…

Ecoutedonc.ca sera là pendant tout le festival. Bien entendu. Et comme d’habitude, nous irons couvrir les artistes que les autres médias risquent d’oublier parce que c’est tout simplement notre spécialité.

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *