[FESTIVAL] Iceland Airwaves Music Festival – Jour 1

Le Iceland Airwaves Music Festival est maintenant terminé et j’ai effectivement manqué de temps pour en faire un compte rendu avec des photos traitées pour le lendemain,  puisque d’autres excellents spectacles m’attendaient ! Je ferai donc la rétrospective de ces 5 magnifiques journées avec un peu de retard, mais beaucoup plus de contenu !

J’ai choisi mon itinéraire en favorisant des noms un peu moins connus; ce qui s’est avéré à être en très grande majorité des groupes Islandais. Voici donc ce à quoi a ressemblé, la première journée de ce magnifique festival.

Grúska Babúska

Alors que la veille de cette première journée, l’Islande m’avait déjà offert un magnifique spectacle d’aurore boréale, j’avais des attentes très hautement placées ! Je me suis dirigée vers mon premier spectacle à 18h au Bar 11, situé tout près de la grosse rue principale Laugavegur. Je n’avais encore là, aucune idée de l’achalandage du festival,  jusqu’à ce que j’ouvre la porte de l’édifice et que j’y vois des gens dans le hall regarder le premier groupe par la fenêtre, impossible d’entrer à l’intérieur. Ce groupe était Sturle Dagsland: un duo complètement « capoté » qui en était à leur dernière pièce lors de mon arrivée. J’ai donc ajouté cette découverte à ma liste et vous en reparlerai un peu plus tard, puisque j’ai réussi à les voir ce dimanche ! Grúska Babúska est par la suite monté sur la scène. Foulards fleuries et joues rouges au rendez-vous. Ce sont six filles accompagnées de leur instrument, qui font du electro-folk-pop, avec une thématique poupée russe par leur visuel. Après de longues minutes de problèmes techniques pour faire fonctionner les six micros, la première pièce débute! Étonnamment, j’ai été un peu moins convaincue de la performance live contrairement à ce que j’avais entendu auparavant. J’y suis restée pour quelque pièces, mais vu le retard occasionné par les soucis de son, j’ai dû quitter pour me rendre au prochain groupe sur ma liste.

airwaves-4

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/61286731″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

BRNS

Le Bar 11 présentait des spectacles en alternance entre le premier étage et le sous-sol. C’est donc dans ce dernier que BRNS, formation de la Belgique, a entamé ces premières notes de rock alternatif. Performance très énergique, la salle était plus que pleine et plusieurs spectateurs chantaient avec le groupe. Les membres étaient d’ailleurs très impatients de jouer devant la foule. Ils demandaient à répétition, s’ils pouvaient commencer malgré le fait que le groupe au second niveau n’avait pas encore terminé. Vu l’achalandage, j’ai décidé de partir plus tôt, afin d’être certaine de pouvoir entrer dans la prochaine salle qui allait accueillir un de mes groupes coup de coeur, VAR.

airwaves-15[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/146229278″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Magnús Leifur

Je suis arrivée au Tjarnarbíó alors que Magnús Leifur avait débuté depuis quelques minutes. J’ai donc pu voir quelques pièces, juste assez pour me donner envie d’y tendre une oreille un peu plus attentivement.

airwaves-17

 

VAR

Un des groupes que j’attendais le plus et j’avais hâte de voir s’ils allaient rendre aussi bien les pièces que j’avais entendu sur leur Bandcamp. Défi réussi à 200% ! Signe d’intensité: le drummer avait une main en sang après la deuxième pièce et Arnór Jónasson, un des guitaristes du groupe a joint ce dernier, accompagné du chanteur Júlíus Óttar Björgvinsson pour nous offrir un trio de percussion !  Ils nous ont livrés une performance haute en moments forts, des pièces plus rythmiques, d’autres plus ambiantes. J’espère avoir la chance de les revoir prochainement ! À noter la présence de Myrra Rós Þrastardóttir, qui a aussi son groupe solo appelé tout simplement «  Myrra Rós ». Une autre artiste à découvrir !

VAR

[bandcamp width=100% height=120 track=3597223099 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false artwork=small]

 

Hekla

Je ne savais pas trop où aller après ce concert absolument magnifique. J’ai regardé la programmation et j’ai décidé de rester dans cette salle pour y voir Hekla. C’était absolument magique ! Hekla Magnúsdóttir est arrivée tout simplement seule sur scène avec son thérémine. Semblant un peu nerveuse, elle a enchainé les pièces sans trop parler, mais le besoin de plus d’interaction ne se faisait pas sentir. Une magnifique voix cristalline, avec de l’échantillonnage de son instrument: vraiment différent de ce que j’ai pu entendre auparavant. À voir au moins une fois, certainement un spectacle que je vais garder en tête très longtemps, pour son authenticité et la délicatesse dégagée par les mouvements de l’artiste.

airwaves-47

[bandcamp width=100% height=120 album=2613972312 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false artwork=small]

 

Stafrænn Hákon

J’avais déjà écouté le groupe auparavant, mais je n’avais pas nécessairement été accrochée par ce dernier. J’ai tout de même décidé de rester dans la même salle, afin d’y tendre une oreille pour une seconde fois. Stafrænn Hákon est une formation un peu moins récente que les précédentes, dont le premier album est sorti en 2001 et que je qualifierais d’alternatif ambiant. Le spectacle était bon. Il manquait peut-être un peu de fougue pour que je l’apprécie un peu plus, mais j’ai somme toute passé un très beau moment.

airwaves-53

[bandcamp width=100% height=120 album=2619230461 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false artwork=small]

 

Júníus Meyvant

Je me suis ensuite dirigée pour la première fois dans le mythique Harpa, afin d’y voir Júníus Meyvant. Dès les premières notes, je me suis replongée dans ma découverte de son dernier album, alors que j’étais dans l’avion en route vers l’Islande. On comprend ici que j’étais déjà vendue dès le départ ! Une bonne partie de la foule était présente pour le groupe. Alors que la foule demandait un rappel, ce dernier en a d’ailleurs fait mention, en expliquant qu’il ne pouvait jouer plus longtemps, parce qu’il n’était pas la tête d’affiche de la soirée. Une belle performance, sans moment fort mais assurément très plaisante.

airwaves-64 [soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/147385493″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Vök

Une autre artiste que j’attendais grandement, de l’électro et une voix plus qu’agréable à écouter en a fait danser plus d’un. De l’intensité, la très attendue pièce Waterfall et une belle présence sur scène de tous les membres. Un autre de mes spectacles favoris du festival !

airwaves-71[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/210755112″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Manu Delago

Ma soirée aurait pu se terminer après cette excellente performance de Vök et j’aurais été plus que satisfaite ! Mais tant qu’à être encore au Harpa, je me suis aventurée dans l’autre salle juste à côté de cette dernière. Manu Delago était installé sur des cubes lumineux avec ses trois acolytes et bien sûr accompagné de ces Hang. Ce qui a suivi était tout a fait inattendu de mon côté ainsi que de la très petite foule présente. Chaque membre a eu droit à son moment de gloire pendant le spectacle, une intensité à laquelle les spectateurs répondaient par des cris et des applaudissements. Un autre spectacle/découverte hallucinante, il était 1h10AM, j’ai quitté le Harpa, sourire au visage avec un sentiment de chance d’avoir assister à ce moment unique.La soirée s’est terminée avec une traditionnelle visite aux foodtrucks Islandais qui sont tous aussi bons les uns que les autres et une longue marche à se remémorer tout ces groupes fabuleux !

airwaves-79[bandcamp width=100% height=120 album=888760141 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false artwork=small]

 

Photos : Marion Desjardins/ Llamaryon

2 réponses à “[FESTIVAL] Iceland Airwaves Music Festival – Jour 1”

  1. Maryon Ágætis Byrjun Desjardins dit :

    tellement que ça me tenterais… surtout d’avoir les sous pour aussi habiter plus près de l’action ! 45 minutes aller et 45 minutes de retour à pied ça enlève bien des opportunités de shows !

  2. […] revoir les comptes rendus du Iceland Airwaves Music Festival 2015 – Jour 1: Grúska Babúska, BRNS, Magnús Leifur, VAR, Hekla, Stafrænn Hákon, Júníus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *