[À VOIR] Katie Moore à L’Anti Bar et spectacles (+ Les chercheurs d’or), 8 octobre

fb9db46577d0230035821613942be08f

Lorsque nous avons appris que Katie Moore venait à L’Anti pour chanter les chansons de son magnifique album Fooled By The Fun, nous avons encerclé la date du 8 octobre sur notre calendrier.

En effet, celle qui est également connue comme la voix de Socalled, avec qui elle collabore (dans les deux sens), nous a envoûtés avec ses chansons d’un tissées d’un folk intemporel riche et complexe qui se savoure qui se savoure aussi bien lorsqu’il est riche et complexe que lorsque Moore chante dans le dépouillement le plus total.

Photo : Marion Desjardins

Plusieurs ont découvert Moore avec Only Thing Worse, un album où la chanteuse mélangeait le old-time et le blueegrass au folk et à l’indie rock. Les nominations pleuvent déjà : GAMIQ, MIMI, prix ECHO de la SOCAN. Les critiques sont très positives, tout le monde reconnaît non seulement la voix particulière de Moore (une voix d’ange dans une mer de cris, selon Exclaim!), mais aussi ce talent qui lui permet d’écrire de si belles chansons intemporelles.

Katie Moore récidive en 2011 avec Montebello, lancé de manière indépendante. Cette fois, au tour de Voir de faire une référence savoureuse en comparant Moore à une artisane qui coud ses étoffes avec amour dans son atelier du Mile-End. L’album est un brin moins country qu’Only Thing Worse, mais les grands espaces qui se dessinent dans nos têtes quand on ferme les yeux en écoutant ses chansons demeurent. L’album est surtout beaucoup plus soul et orchestral. Très années 1970! Primé au GAMIQ (album folk/country de l’année) et gagnant du prix ECHO de la SOCAN (pour Wake Up Like This), Montebello a confirmé le talent de Moore.

Quant à Fooled by the Fun, je laisse ma collègue Julie vous en parler.

Vous comprendrez donc que nous avons plus que hâte à son spectacle de jeudi.

Les chercheurs d’or

Photo : Jacques Boivin
Photo : Jacques Boivin

La première partie du spectacle ne sera pas trop loin du programme principal : Les chercheurs d’or font également un country-folk fier de ses racines, mais qui n’a pas peur de sortir de sa zone de confort. Les refrains entraînants du groupe ne devraient pas avoir de mal à attirer l’attention des spectateurs; en fait, ils forment un parfait complément aux chansons beaucoup plus mélancoliques de Katie Moore.

QUI : Katie Moore (première partie – Les chercheurs d’or)
OÙ : L’Anti Bar et spectacles (251, rue Dorchester, Québec)
QUAND : 20 heures (portes : 19 h)
BILLETS : 15 $ (+ taxes et frais de service) disponibles au Knock-Out, chez EXO et sur lepointdevente.com.
18 ans et plus!

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *