[FESTIVAL D’ÉTÉ DE QUEBEC] Aperçu, jour 6

logo-feq1

Déjà à mi-chemin de l’édition 2015, le jour 6 sera une grosse soirée sur les différents sites du festival. Pendant que Patrick Bruel célébrera la francophonie, les autres sites seront plus agités. Voici donc quelques suggestions pour mieux organiser votre soirée.

18 h : Pierre Kwenders

Pierre Kwenders lorsqu'il a reçu le prix Espoir FEQ. Photo : Jacques Boivin

Pierre Kwenders lorsqu’il a reçu le prix Espoir FEQ. Photo : Jacques Boivin

Il fut nommé révélation musicale de Radio-Canada en 2014, il a lancé son dernier album Le dernier empereur bantou en 2014 et il est si talentueux. Oui, je parle de Pierre Kwenders. En concert gratuit ce soir au carrée d’Youville, Pierre Kwenders maitrise très bien les rythmes. Le chanteur originaire du Congo va vous en mettre plein la vu avec ses chants, ses instruments et ses sonorités très estivale. Il a auparavant travaillée avec Jacobus de Radio Radio et The Posterz. Vous voyez le genre de concert auquel vous aurez droit? Ça va être un méchant party.

[bandcamp width=100% height=120 album=3128963681 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small track=474628815]

19 h 30 – Ariane Moffat

Ariane Moffatt 22h22 1er Mai 2015 Impérial Bell

Ariane Moffatt 22h22 1er Mai 2015 Impérial Bell

Quelques mois après la sortie, très attendue, de 22h22, la chanteuse Ariane Moffat prend d’assaut la grande scène du festival en première partie de Patrick Bruel. Ce sera la deuxième visite de la chanteuse à Québec depuis mai dernier. Son nouvel album, beaucoup plus dream-pop que ses précédents, est dansant et mélodique. En plus des excellentes pièces de 22h22, les spectateurs pourront entendre les succès des dernières années de la chanteuse. Ariane Moffat est, selon moi, une des artiste québécoise a voir en concert absolument en 2015. Elle se fait rare en mode festival, donc profitons-en!

20 h 45 – Loud Lary Ajust

Le trio rap Loud Lary Ajust se paie l’Impérial Bell avant Run The Jewels. Maintenant qu’ils ont un album sur un label majeur, les rappeurs de Montréal vont enflammer l’Impérial avec les pièces de Blue Volvo, leur dernier opus paru en 2014. Eux aussi ont très peu de concerts à leur agenda, vaux mieux en profiter. Qualifié par plusieurs de « rap de hipster« , le trio sait faire des pièces magnifiquement bien ficelées avec des textes durs et dénonciateurs. Nous sommes loin des clichés de la musique rap que certains américains nous ont habitués. Qui sais, peut-être que des invités se joindront au trio. Karim Ouellet n’est jamais très loin de Québec.

[bandcamp width=100% height=120 album=403782274 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small track=3702637902]

21 h 30 – Run The Jewels ou Primus ou Dakhabrakha

Bonnaroo 2014 049

La troupe ukrainienne lors de Bonnaroo 2014.

Gros dilemme! Est-ce que vous vous sentez plus rap, rock ou musique du monde? À l’impérial, le duo rap de l’heure Run the Jewels (El-P et Killer Mike) vont vous bombardez avec leur textes engagés et leur spectacle très physique. Avec un flow si puissant, les rappeurs américains sont maintenant des figures de prou du milieu rap. Vous allez à Osheaga à la fin du mois? Ils y offriront deux performances sur place (une sur l’île et une en salle).

Du côté du Pigeonnier, c’est le groupe métal Primus qui sera à l’honneur. Le groupe rock-métal est une légende qui faut voir une fois dans sa vie. Vous les avez vu au Rockfest 2014, retournez y, car le concept est totalement différent! Cette fois-ci, c’est un album en entier qui sera joué, et ce n’est pas n’importe lequel. Ce sera la trame sonore du film Willy Wonka & The Chocolate Factory. Les décors du film seront recrés sur scène pour l’occasion. C’est un spectacle unique en son genre que vous ne pourrez pas revoir dans quelques années. En plus de la trame sonore, quelques pièces originales du groupes sont interprétées.

Finalement, du côté de la Place d’Youville, une des groupes préférés de notre rédacteur en chef Jacques Boivin sera de passage à Québec. Je parle ici de Dakhabrakha, venu directement de l’Ukraine. Nommée découverte de l’année par le Rolling Stone, la troupe ukrainienne fait dans les chants folkloriques. Leur style est difficile à décrire (un mélange de traditionnel ukrainien avec un soupçon de modernisme), mais leur musique est très intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *