Critique : Dany Placard – « Santa Maria »

Dany Placard
Santa Maria (Simone Records)
Dany Placard Santa Maria (Simone Records)
Dany Placard
Santa Maria (Simone Records)

Pour son cinquième album intitulé Santa Maria, l’auteur-compositeur-interprète Dany Placard propose un folk-rock rythmé, énergique, des paroles simples, mais issues d’une certaine réflexion, sur des musiques qui font taper du pied.

Dès les premières notes de Confucius, qui ouvre l’album nommé tel un volcan d’Amérique centrale, on sent que Placard n’a pas envie de niaiser : les sages paroles déboulent au rythme d’un country-rock fort accrocheur. Sur Chanson populaire, l’extrêmement banal devient sympathique et les nan na na nan, na na na na na naaan sont contagieux. Et puis, comment ne pas aimer une pièce qui s’appelle Hot-dog Michigan?

Certains moments sont plus touchants, comme cette jolie Santa-Maria, espèce d’anti-prière à Marie sur un fond résolument country. D’autres sont plus blues, comme Shop, qui m’a par moments fait penser à une toune mollo de Gros Mené (le petit accent saguenéen de Placard a dû aider).

Le résultat? Un album hop-la-vie tout en restant personnel, grâce à une solide coréalisation de Placard et Éric Villeneuve, et à un band de feu, composé de Guillaume Bourque (guitare, voix), Michel-Olivier Gasse (basse) et Mathieu-Vézio (batterie).

Comme quoi le country et le folk, c’est pas juste du braillage.

[bandcamp width=100% height=120 album=1120422526 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small]

[usr 7]

Publié le
Catégorisé comme Albums

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *