Festival d’été de Québec 2014 – Aperçu du 7 juillet

Je fais ça bref si je veux être en forme tout à l’heure :

Itinéraire d’ecoutedonc.ca

20 h 00 – Jimmy Hunt (scène Bell)

J’ai vu sa prestation aux NuitsFEQ il y a deux mois. C’était sublime. Les textes et la musique de Hunt prennent du tonus sur scène. Est-ce que celui-ci va se perdre dans l’immensité des Plaines? Je ne crois pas. Les petites madames qui ont découvert Louis-Jean à La voix vont faire un petit saut quand elles vont entendre cet artiste talentueux.

Louis-Jean Cormier21 h 15 – Carte blanche à Louis-Jean Cormier (scène Bell)

Hier, en conférence de presse, Louis-Jean Cormier s’est dit privilégié de pouvoir jouer sur les Plaines d’Abraham et que celles-ci ne l’intimidaient pas, même si de grandes vedettes internationales avaient foulé les mêmes planches. Au contraire, il voit ce spectacle comme une occasion privilégiée de célébrer les Plaines en français. Ceux qui le connaissent savent qu’il dit cela en toute humilité. Ne remercie-t-il pas systématiquement ses spectateurs d’aimer la musique en français à la fin de chacune de ses prestations?

Quant au spectacle lui-même, on peut s’attendre à une version sur stéroïdes de sa tournée Le 13e étage, où il sera accompagné de sa formation habituelle (Marc-André Larocque, Guillaume Chartrain, Adèle Trottier-Rivard et Simon Pedneault) à laquelle s’ajoute son ami Alex McMahon. De plus, Martin Léon devrait se joindre au spectacle et on peut s’attendre à une partie « band de filles », où Ariane Moffatt jouera de la batterie, Lisa LeBlanc jouera de la guitare et Marie-Pierre Arthur s’exécutera au piano.

Brigitte Poupart, la metteure en scène, a promis d’autres surprises.

De son côté, l’artiste visuel Fabrice Landry créera une oeuvre, qui sera éventuellement mise aux enchères, pendant le spectacle.

Ça promet d’être mémorable.

 

Ailleurs…

Si vous aimez votre rock lourd, c’est au parc de la Francophonie qu’il faudra vous diriger (très tôt, parce que ça va déborder de partout). Les London Souls (qui ont ébranlé place d’Youville hier après-midi), Big Wreck et Three Days Grace devraient vous couvrir de décibels (si c’est ce que vous aimez). Ça commence à 19 heures. Si vous arrivez après et que vous ne pouvez pas entrer, vous n’aurez que vous à blâmer.

De son côté, l’ElectroFEQ commence sur les chapeaux de roues à l’Impérial avec Black Atlass, Electric Youth et l’excellent groupe Phantogram, que j’aurais bien aimé voir (la vie est une longue suite de conflits d’horaire). Dès 20 heures, et on vous suggère également d’arriver tôt.

Beaucoup de musiques du monde vous attendent à la scène Hydro-Québec et il y aura du blues au Petit Impérial. Quant au Cercle, il y a Seryn, que vous voudrez découvrir à 18 heures, ainsi que des DJ pour vous faire danser en fin de soirée.

Pour en savoir plus sur la programmation du Festival d’été, n’oubliez pas de consulter le site Web du FEQ.

 

Bon. Je vais me reposer pour être en forme ce soir. Bonne journée!

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *