Critique : Fontarabie – « Fontarabie »

Fontarabie

Après presque deux ans de silence, Julien Mineau, le chanteur de Malajube, est sorti de sa caverne cette semaine pour lancer en catimini un nouvel album et annoncer un spectacle au Métropolis dans le cadre des Francofolies. ecouteconc.ca a fait comme à peu près tout le monde et s’est rué sur l’album. Si je vous en parle après plus de deux semaines, c’est tout simplement une question de… temps.

FontarabieDisons-le tout de suite, Fontarabie n’est pas pour tout le monde. On se trouve à des années-lumière de la grosse pop aux riffs impitoyables de Malajube (quoique j’ai eu quelques pensées pour le mésestimé Labyrinthes, qui pourrait peut-être partager quelques émotions). Non. L’univers orchestral proposé par Mineau ici ressemble plus à du Patrick Watson sur l’acide, à la bande son d’un cauchemar auquel on tient à assister parce que même s’il est effroyable, il nous tient sur le bout de notre siège.

Non, ce n’est pas parfait, loin s’en faut. Oui, c’est inégal, on parle quand même de Julien Mineau, ici. Mais c’est beau. Terriblement beau. Et ça a permis à Mineau de composer ce petit bijou instrumental qu’est la pièce-titre, qui donne des frissons à coup sûr.

Une drôle de bibitte, que ce disque, qu’on apprend à apprivoiser lentement. Très, très lentement.

Le contraire de la facilité. Respect, Julien.

[bandcamp width=100% height=120 album=10148156 size=large bgcol=ffffff linkcol=e99708 tracklist=false artwork=small track=2044963396]

Fontarabie – Fontarabie
7/10

Publié le
Catégorisé comme Albums

Par Jacques Boivin

Propriétaire, rédacteur en chef, rédacteur, correcteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *